DEBAT PARTICIPATIF

AdP Débat

QUOI FAIRE ET COMMENT ?

« Il est souhaitable de se reposer d’une manière globale la question du patrimoine »,

Dans de nombreux cas, c’est la menace imminente d’une démolition qui pousse les citoyens à intervenir, quand le bulldozer est presque au coin de la rue. Ce qui d’évidence est le signe d’une politique du patrimoine incohérente. L’analyse du bien commun, de l’espace public et finalement ce qui fait l’identité d’un pays n’a pas été pris en compte. Le cas de la caserne Ardant-du-Picq aurait pu être une opportunité de développement dans le domaine du patrimoine culturel.

DU NEUF AVEC DU VIEUX ?

C’est une des pistes explorées par notre association  »Patrimoine Saint-Avold » et notamment par ceux qui pensent que le patrimoine doit être, avant tout, un secteur vivant. Autrement dit, qu’il ne faut pas hésiter à le mettre au service des besoins de la collectivité, quand cela est possible. Dans cette optique, il convient de s’appuyer sur l’existant, plutôt que de pratiquer la politique de la table rase.  Par exemple réaménager un intérieur « contemporain » dans un corps de bâtiment historique ; Les architectes lorsqu’ils remanient les palais, au gré des époques n’hésitent pas à le faire. C’est une politique raisonnable et soucieuse du temps qui passe.

L’ancienne caserne Ardant-du-Picq pourrait devenir :

  • un domaine de promotion de la participation du public
  • une opportunité de créer un lieu de vie de qualité
  • une occasion de partenariats en faveur du patrimoine
  • un  » projet pilote  », dans un contexte culturel de développement durable

Mais à quels usages ou besoins concrets pourraient répondre la conservation et le réaménagement du site Ardant-du-Picq ?

Nous vous proposons de participez à la réflexion. Toutes vos idées sont les bienvenues, abordez cet exercice avec ouverture et confiance, les débats avec les citoyens sont rarement stériles.

Afin d’amorcer ce remue-méninge trouvez ci-dessous quelques suggestions que nous vous encourageons à compléter et commenter :

1. Un jardin public nature et détente, espace vert pour les Naboriens

2. Un marché public couvert

3. Un centre administratif avec bureaux pour des activités tertiaires

4. Un pôle de gérontologie avec soins et résidences

5. Une pépinière d’entreprises

6. Un lotissement d’habitations privées

7. Un pôle culturel comprenant :bibliothèque, médiathèque, centre d’éducation populaire, salle de conférences, salle d’expositions, télé & radio locales, salles de formation etc…

8. Un centre de loisirs équestres

9. Des jardins pour culture bio et verger arboricole (coopératif et éducatif)

10. Une clinique médicale privée

11. Des immeubles de résidence

12. Un jardin d’enfants avec crèche et halte-garderie

13. Un centre de loisirs avec bowling, squatch, dancing, restaurant etc….

14. Un musée de l’histoire de Saint-Avold

15. Un centre mutualisé pour les associations de la ville

16. Une auberge de jeunesse

17. Une salle de théâtre, une salle de concerts (auditorium)

Considérez cette liste de propositions comme non exhaustive. Les futurs responsables de ce projet pourront s’en servir comme base de travail.

Merci d’avance pour votre contribution collaborative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *