LA VÉRITÉ

 

ADPX

 

  • QUE DE TEMPS PERDU A NE RIEN ENTREPRENDRE

 

  • QUE D’ARGENT PUBLIC DILAPIDÉ

 

  • QUE DE DÉGÂTS CAUSÉS AU PATRIMOINE

 

 

Il faut savoir que déjà il y a plus de 13 ans, alors que  les derniers militaires quittaient la caserne Ardant-du-Picq  les responsables communaux d’alors avaient initié une étude afin d’élaborer un projet de réaménagement. Voir ci-dessus le dessin(clic pour agrandir) de l’avant projet réalisé par le cabinet d’urbanisme et d’architecture Colboc.

Projet qui profitait alors d’un site dans un état parfaitement conservé permettant de concevoir et de réaménager d’une façon optimale et à des coûts abordables.

Les  bâtiments au début des années 2000:

AdP DébatADP9ADP10

 

Regardons à présent l’état des lieux à ce jour et demandons nous  si l’accusation de non assistance à patrimoine en danger est recevable.

https://www.facebook.com/photo.php?v=10200465925427513&set=vb.1138285184&type=2&theater

Merci à Jacques pour ce reportage photo édifiant.

1 Comment

  1. Je vous informe que le dossier Ardant Du Picq est enfin consultable aux archives municipales.Il s’était « envolé » depuis début juillet .Tous les projets ainsi que les investissements de l’armée à l’époque sont en principe répertoriés dans ce dossier.Si par miracle ll est revenu complet de la mairie…
    Nous vous tiendrons informé rapidement des actions en cours…. le combat continu.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*