Pourquoi mentir et menacer ?

CliniqueIMG_0934

 

 

En réponse à l’article du Républicain Lorrain

 

 

 

 

 

Incapable d’intégrer le patrimoine dans un projet d’urbanisme ?

C’est le cas dans le traitement du projet Ardant du Picq.

C’est avoir une bien triste conception de la conservation et de la réhabilitation du patrimoine que d’affirmer «le patrimoine,moi je le remplace ».

Si les protagonistes traitent ce projet comme une affaire uniquement immobilière, il ne faut pas s’étonner que pour justifier leur démarche mercantile et ambiguë ils soient obligés de se livrer par voie de presse à un chantage à l’emploi et à la santé.

Le patrimoine n’est nullement incompatible avec la création d’emploi, bien au contraire ! Encore faut-il se donner la peine d’y réfléchir sérieusement. Ce n’est pas ce qui a été fait pour cette affaire, empreinte d’une précipitation qui éveille la suspicion.

Il faut se poser la question :c’est une bonne affaire pour qui ?

Certainement pas pour les Naboriens. Pourquoi ne pas avoir intégré les bâtiments de la caserne dans un projet d’ensemble auquel la clinique privée aurait pu prendre part si elle le souhaitait ? Pourquoi dépouiller la commune de ce bien architectural historique pour construire un bâtiment inesthétique, sans âme, avec un grand parking asphalté et par la suite d’autres éléments du même acabit ?

Pourquoi cette communication manipulatrice ?

La manipulation de l’opinion publique est une pratique qui ne brille pas de par son élégance.Elle ne respecte pas l’intelligence des citoyens qui sont fort capables de faire la part des choses.

Encore faut-il leur donner les informations justes, indispensables pour évaluer la situation en leur âme et conscience.

Il faut arrêter de dissimuler les données et de les rendre incompréhensibles en les amalgamant avec d’autres sujets.

Il faut arrêter d’agiter les hochets de la peur avec des affirmations mensongères et des menaces.

La sagesse voudrait que le moratoire que nous avons demandé soit accepté et qu’un débat digne de ce nom soit organisé pour trouver une solution respectueuse du patrimoine et des besoins des Naboriens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *