UN SAUVETAGE DE DERNIÈRE MINUTE

On 5 mars 2014 by admin

 

AdP1

 

LA CASERNE ARDANT-DU-PICQ

 

 

C’est avec un grand soulagement que nous avons appris la mise en instance de classement par le Ministère de la Culture du site de la caserne Ardant-du-Picq.

C’était bien notre dernière chance pour sauver de la démolition ce patrimoine architectural de la ville.

Vu l’urgence, le ministère a pris pris une décision d’instance de classement. Il s’agit d’une mesure conservatoire. Dès que le propriétaire, (dans notre cas la commune) en a reçu notification, tous les effets du classement s’appliquent à l’immeuble considéré pendant un an, délai pendant lequel l’administration peut mettre en œuvre la procédure normale de protection.

Les conséquences sont les suivantes : le site ne peut être détruit, même en partie, ni être l’objet d’un travail de restauration, de réparation ou de modification quelconque sans autorisation de l’autorité administrative [préfet de région] » (article L 621-9 du code du patrimoine).

Les travaux de restauration doivent être confiés à un architecte dont les compétences en matière de restauration du patrimoine sont reconnues (décret n°2007-1405 du 28 septembre 2007).

Il ne peut être cédé (donné, vendu, légué) sans que le préfet de région en soit informé.(article L 621-30 du Code du patrimoine).

Il est heureux de constater que des citoyens volontaires qui se regroupent pour défendre une noble cause peuvent encore réussir à se faire entendre. Notre lutte et notre persévérance ont été récompensées. Notre objectif premier d’obtenir un moratoire sur la démolition est atteint. A présent nous espérons qu’un véritable dialogue en toute transparence aura lieu sur l’avenir de ce site. Notre association à l’initiative de cette demande d’instance de classement se porte d’ores et déjà volontaire pour participer à l’élaboration d’un projet de sauvegarde et de rénovation global, visionnaire et cohérent, répondant aux besoins des naboriens.

Nous ne manquons pas d’idées et de propositions, nous souhaitons qu’elles soient étudiées avec le sérieux et le respect qui se doit.

Nous continuerons à veiller sur notre patrimoine avec toute l’ouverture d’esprit et la vigilance qui nous caractérisent.

Le bureau de l’association Patrimoine-SaintAvold

 Voir le reportage de FR3 Lorraine article.

http://lorraine.france3.fr/2014/03/04/saint-avold-la-caserne-ardant-du-picq-mise-sous-cloche-par-le-ministere-de-la-culture-426817.html

 Voir le reportage de FR3 Lorraine vidéo.

 http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_lorraine_,98556627.html

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *